Mardi 6 octobre 2020, une date inoubliable où on a appris le départ précoce du Wladimir Yordanoff en Normandie. En effet, C’est son agence artistique (Aartis) qui a annoncé la triste nouvelle en mentionnant qu’il est mort à cause d’un cancer foudroyant.

Wladimir Yordanoff, élève au Conservatoire national supérieur d’art dramatique dans la classe de Pierre Débauche et d’Antoine Vitez. Il commence sa carrière de comédien dans la troupe de Stuart Seide, puis travaille avec des metteurs en scène renommés comme Roger Planchon,Patrice Chéreau,Alain Françon,Christian
Schiaretti ou Bernard Sobel. Il a débuté au cinéma en 1981 dans Un dimanche de flic de Michel
Vianey. chez des cinéastes illustres comme Margarethe von
Trotta (L’Amie, 1982),Andrzej Wajda (Danton, Les Possédés),Andrzej

Zulawski (L’ Amour braque, 1985) sans oublier Robert Altman (il est
Gauguin dans Vincent et Théo en 1991).
Mais en fait c’est grâce au théâtre que Wladimir Yordanoff accède à la
célébrité : il est Philippe, un cadre sup qui fait la fierté de sa mère,
dans Un air de famille, la pièce à succès de Jaoui et Bacri en 1994,
puis dans l’adaptation cinématographique que signera Klapisch en
1996. Sa carrière sur grand écran véritablement lancée, il incarne un
président de club de football dans 3 zéros (2002), un patron sans
scrupule dans Léo en jouant « Dans la compagnie des
hommes » (2004) de Desplechin ou encore un écrivain mondain, séduit
par Judith Godrèche, dans Tu vas rire mais je te quitte (2005)
de Philippe Harel.

Wladimir Yordanoff continue de balader son physique imposant et
bonhomme dans bon nombre de comédies comme Je vous trouve très
beau (2006),Enfin veuve (2008), Essaye-moi(2006),Prête-moi ta
main (2006) ou encore Une petite zone de turbulences (2010). Malgré
cette prestance comique Wladimir Yordanoff joue des rôles plus graves
dans le drame Mon colonel(2006), où il campe un chef d’état-major et
le thriller L’Empreinte de l’ange (2008). En plus de sa carrière au cinéma
qui se déroulait sous les meilleures auspices, il empreint la télévision
dans de nombreux téléfilms (Sauvons les apparences!,Bienvenue aux
Edelweiss, La Fonte des neiges , un petit bout de France …).

En 2016 Wladimir Yordanoff remporte le Molière du meilleur comédien
d’un spectacle privé.
Son dernier film, OSS 117 : alerte rouge en Afrique noir réalisé par
Nicolas Bedos, prévu pour février 2021.

Que son âme repose en paix.