Une chinoise âgée d’une vingtaine d’années a mis en vente ses deux enfants en bas âge au plus offrant afin de pouvoir s’offrir un nouveau smartphone.

Une chinoise vend ses jumeaux

Surnommée Ma, cette chinoise qui habite dans la province de Zhejiang, en Chine, a mis en vente ses jumeaux, quelques jours après son accouchement, pour la somme de 65,000 yuans (environ 7,900 euros).

En effet, l’un des nouveau-nés a été vendu à 45,000 yuans (près de 5.470 euros). Le second a été acheté pour seulement 20,000 yuans (un peu moins de 2.500 euros). D’après les informations des médias chinois, la jeune femme justifie son geste par le fait qu’elle n’avait absolument aucun revenu financier. En plus elle s’était retrouvée seul après que ses parents l’aient chassée de chez eux après l’annonce de sa grossesse en dehors des liens du mariage. Elle n’aurait donc pas eu de choix que celui de vendre ses bébés au plus offrant.

Elle rembourse ses dettes et se paie un nouveau téléphone

Alors que le père des enfants l’avait abandonnée et disparu sans laisser de trace. Le géniteur est soudain réapparu à l’annonce de la vente de ses fils jumeaux. Les deux « parents » se sont apparemment partagé les gains de la vente à parts égales.

Grace à sa moitié, Ma a pu payer ses lourdes dettes et même s’acheter un téléphone portable nouvelle génération.
Ce n’est qu’un an après cette sordide transaction que les autorités chinoises ont découvert les faits odieux, alors qu’ils enquêtaient sur une tout autre affaire. Depuis, Ma et son compagnon ont été inculpés et les jumeaux ont été retrouvé et placés chez les parents de la jeune chinoise.