En Ukraine, une femme est accusée d’avoir tué son mari avant de découper son corps. Elle a ensuite conservé les morceaux dans son frigo.

Une mort trop banale pour les fans du rappeur

D’après le tabloïd britannique The Sun, Alexander Yushko, un rappeur ukrainien plus connu sous le nom d’Andy Cartwright, âgé de 30 ans, a été tué par sa femme, qui la ensuite découpé en morceaux. Marina Kukhal, 36 ans, aurait également conservé des morceaux du corps de son mari dans son frigo.

Interrogée par les services de police, Marina Kukhal a avoué avoir sectionné les membres de son conjoint mais nie l’avoir tué. En effet, la couple présumée explique avoir retrouvé Alexander Yushko mort d’une overdose à leur domicile. Inquiète de ce que penseront les fans du rappeur à l’annonce de cette mort banale, elle aurait pris la décision de le démembrer.

Les enquêteurs attendent les résultats des analyses médico-légales pour déterminer si elle dit vrai.
Les premiers éléments de l’enquête révèlent toute fois que le rappeur avait commencé à prendre beaucoup de médicaments depuis le début de la crise de la covid-19, à cause du stress provoqué par le confinement.

Une artillerie digne d’un serial killer

Afin de démembrer son mari, Marina Kukhal s’est munie d’un nombre d’outils dont un une scie à métaux, un marteau, couteau, une planche à découper et un bol en plastique. Elle a également gardé certains morceaux du rappeur dans leur chambre, comme le raconte son avocate : »Les restes ont été conservés dans la chambre d’Alexandre (dans des poubelles noires) ». Aucun trouble mentale ne lui aurait été trouvée. En attendant son procès, la veuve ne cesserait de répéter : « Mais qu’est-ce que j’ai fait ? »