Après avoir été puni par sa mère, un enfant de 4 ans aurait provoqué un incendie qui a entièrement ravagé le logement familial afin de se venger de sa mère.

La vengeance est un plat qui se mange…chaud.

C’est en périphérie de Bayonne à Saint-Martin-de-Seignanx, dans les Landes, que se sont déroulés les faits le 23 août dernier. Un peu après 11h15, les pompiers sont intervenus afin d’éteindre l’incendie déclaré dans un appartement au deuxième étage d’une résidence de Saint-Martin-de-Seignanx, située au 155 rue de la Gascogne.

Les premiers éléments de l’enquête donne à croire que la cause du sinistre serait un matelas. En effet, le feu qui a ravagé le logement familial aurait été causé par un petit garçon de 4 ans qui a mis le feu à sa couette à l’aide d’un briquet.

Cependant, comme on pourrait le croire, l’enfant n’aurait pas mis le feu par accident à son lit mais bien de façon délibéré ! Puni par sa mère quelques heures plus tôt, le garçon de 4 ans aurait volontairement incendié son matelas pour se venger.

Heureusement, hormis un pompier légèrement incommodé par les fumées, le feu n’a entrainé aucun dégât dans les autres appartements de la résidence.

A cause de la destruction de leur appartement, la mairie de Saint-Martin-de-Seignanx a été forcée de reloger la mère du garçon et ses deux enfants.

Des faits similaires dans les Yvelines

Le 24 juillet dernier, à Trappes dans les Yvenlies, un incendie s’est déclaré dans un appartement situé square Maurice-Thorez durant la soirée. Les pompiers sont intervenus vers 19h15, au sixième étage de l’immeuble qui a dû être évacué.

Une mère de famille et ses quatre enfants âgés de 4 mois, 1 an, 4 ans et 6 ans, ont été transportés à l’hôpital, incommodés par les fumées. Après l’enquête de la gendarmerie, il a été déterminé que l’enfant de 4 ans aurait causé l’incendie en jouant avec un briquet dans une chambre du domicile.