Auditionnée  par la commission d’enquête sénatoriale chargée de suivre la gestion de la Covid-19 par le gouvernement, Sibeth Ndiaye a soutenu que les doutes et critiques suscités par les choix et la communication défaillante de l’exécutif au début de l’épidémie ne relève pas de la responsablité du gouvernement. Ce serait le résultat d’un manque de familiarité des Français avec la méthode scientifique.

Sibeth Ndiaye traite les Français d’incultes

« Je crois qu’on a souffert au cours de cette crise d’un défaut d’acculturation scientifique de la population française », a avancé Sibeth Ndiaye. Dans un développement confinant à la condescendance, Sibeth Ndiaye estime en effet que les rouages du processus scientifique auraient échappé à une opinion renvoyée à l’image d’une masse affolée et ignorante.

« Quand on devait expliquer que quand il fallait tester un traitement (…) ça prenait des semaines et des semaines, on était confronté à des gens, sur des plateaux de télévision, où même à des citoyens (…) qui vous disaient : ‘Mais pourquoi ce n’est pas oui ou non ? »

« Pourquoi c’est pas blanc ou noir, et pourquoi ce n’est pas tout de suite ? Comment vous, qui êtes censés être l’élite politique, médicale, de décideurs, vous êtes incapables de dire si c’est maintenant, tout de suite ?' »