Serena Williams a publié sur son compte instagram le 07 août dernier une photo d’elle et sa petite fille de 2 ans. La photo de Olympia et sa mère est suivie de mots d’affection qui ont fait fondre les admirateurs.

Serena Williams, maman poule ?

Sur la pelouse, en solo ou en duo, Serena Williams a toujours inquiété ses opposants. Dangereuse championne, l’amie de Beyoncé a fait preuve d’un engagement indéfectible et à souvent traumatiser ses adversaires. En effet, le 1er septembre 2017, la reine du tennis donnait naissance à une à son premier bébé qui est une petite fille. Cet enfant est le fruit de l’amour qui règne entre la championne et Alexis Ohanian l’un des co-fondateurs de Reddit. Notons que Serena totalise 39 titres du Grand Chelem. L’accouchement par césarienne qui s’était bien déroulé avait finalement faillit ôter la vie à la championne qui brusquement n’arrivait plus à respirer. La compagne d’Alexis découvre qu’elle fait une embolie pulmonaire. Trois douloureuses opérations ont été nécessaires pour que la nouvelle maman revienne en elle afin de profiter de son bébé.

Serena et Olympia en parfaite symbiose

Serena qui avait gardé sa grossesse secrète n’hésite pas à montrer l’importance de sa fille occupe dans sa vie. Olympia est régulièrement aux cotés de sa mère et figure également sur les photos du domaine professionnel. Serena et sa fillette forment un très excellent binôme. Le 7 août dernier, la championne a publié une belle photo sur laquelle figurent les inséparables. Cependant, abaissée devant Olympia, Serena lui montre son dos. Alors la fillette, avec tout le sérieux du monde, boutonne la tenue de sa mère qui est similaire à la sienne. Serena indique en légende sur la photo  » Elle me soutient déjà, et moi je serai toujours là pour elle « . La photo et le mot qui l’accompagnent ont ravi les utilisateurs des réseaux sociaux.  » Awww » ,  » C’est la chose la plus mignonne qu’il nous sera donné de voir aujourd’hui » ,  » La reine et sa princesse  » « Adopte-moi » , « C’est bouleversant » , « Adorable » , pouvait-on lire en commentaires sur instagram.