Invité chez Anne Roumanoff le mardi 23 Juin, Jean-Luc Reichmann a parlé des 10 ans des 12 Coups de Midi ainsi que des diverses opportunités que l’émission lui a vu offrir. L’émission fête ses dix ans d’existence ce mois-ci et le succès est toujours au rendez-vous. Mais néanmoins, des proches racontent que l’animateur Jean-Luc Reichmann est un véritable bourreau.

Bourreau oui, de travail ! Avec en plus un niveau élevé d’exigence. Mais cette attitude là a eu un franc succès car l’animateur a su donner à l’émission une véritable audience et longévité au petit écran.

« J’ai un niveau d’exigence insupportable »

D’ailleurs, l’animateur classé au quatrième rang des personnalités TV préféré des Français a souhaité se confier à Anne Roumanoff sur l’importance d’aimer ce que l’on fait, et de ne pas accepter n’importe quel projet rien que pour de l’argent ou de la notoriété, « Là maintenant, je le refuse, par qualité. J’aime bien avoir envie de faire les choses avec bonheur. Je n’ai jamais produit pour les autres. ». C’est pour cette raison que Jean-Luc Reichmann n’est que très peu présent à la télévision en dehors de son émission et de son rôle dans la série Leo Mattei. « C’est la création qui me plaît, je suis peut-être un bourreau de travail, mais j’ai un niveau d’exigence insupportable avec moi-même et je pense que le jour où on n’est pas exigeant, on se fait avoir », un monde sans pitié que Jean-Luc Reichmann a en effet bien analysé.

À voir aussi : Jean-Luc Reichmann fait des révélations !