Invitées cher Michel Drucker, Lisa Azuelos et Debora Kahn-Sriber dans l’émission tv « Vivement dimanche prochain ». Lisa Azualos et Debora Khan-Sriber sont revenues sur le traumatisme vécu durant leur enfance, l’actrice Marie Laforêt, qui a été victime de pédophilie alors qu’elle était à peine âgée de 3 ans.

Ce n’est qu’à l’âge de 61 ans que l’actrice s’est rappelé le viol qu’elle a subi à l’âge de 3 ans; de son voisin. Marie Lafôret a été traumatisée durant près de soixante ans. La comédienne, décédée en Novembre dernier, a enfoui ce drame secret au plus profond d’elle. Mais elle s’en ai souvenu 58 ans plus tard !

 

Dimanche dernier, ses deux filles Lisa Azuelos et Debora Kahn-Sriber étaient invitées sur le plateau de l’émission « Vivement dimanche prochain » et ont fait part de l’impact de ce traumatisme sur la vie de leur maman.

Michel Drucker n’a pas manqué de préciser qu’à l’époque « oil était difficile d’en parler, pas comme maintenant ». Debora Kahn-Sriber a expliqué que leur mère a « refoulé » ce drame. Selon les deux jeunes femmes, cette tragédie a joué un rôle dans les tous choix de vie de l’actrice. « Elle avait du mal à accepter les applaudissements. Quand on es victime d’un pédophile, on a du mal à accepter l’amour », dit Lisa Azuelos.