L’élection présidentielle de 2022 approche à grand pas et la droite n’a toujours pas de candidat potentiel. Mais pour certaines personnes, Nicolas Sarkozy ferait l’affaire pour sauver la droite.

Malgré la crise sanitaire, on pense déjà à l’élection présidentielle de 2022.

En effet, l’élection présidentielle n’est plus vite très loin pourtant il n’y a pas de candidat potentiel du côté des Républicains, aucun nom ne vient en esprit pour un candidat émergeant. Quand aux sympathisants de la droite, les pensés convergent au fur et à mesure vers Nicolas Sarkozy. « Il faut qu’il revienne, c’est le seul qui peut gagner », affirme un militant à Europe 1 samedi 29 août dernier alors que Bruno Retailleau, un candidat potentiel, réunissait ses soutiens à La Baule.

Par ailleurs, La réunion organisée par Bruno Retailleau à La Baule nous laisse voir une division au sein de la droite. Une droite désunie et dispersée serait plus affaiblit. Ce qui devient une inquiétude pour les partisans à un an et huit mois du premier tour de la présidentielle. Le premier tour aura lieu le 08 avril 2022. C’est inquiétant vu que Laurent Wauquiez préparait sa rentrée au Mont Mézenc pendant que Retailleau faisait la sienne à La Baule. Deux candidats potentiels, comme peuvent l’être Xavier Bertrand ou François Baroin. Alors pourquoi pas Nicolas Sarkozy après tout ?

Le retour de Nicolas Sarkozy sur la scène politique ?

Nicolas Sarkozy a quitté la scène politique et a décidé de se consacrer à ses livres .Il faut avouer que ses livres sont très bien vendus en librairie. L’ancien présidant peut pourtant revenir sur sa décision pour être à nouveau candidat à l’élection de 2022. « Nicolas Sarkozy va continuer d’écrire, son prochain tome est déjà annoncé, il teste sa popularité », a souligné Mickaël Moreau, journaliste auteur du livre Les plumes du pouvoir, sur RTL.

En vue de 2022 ? Rachida Dati affirmait dans Ouest-France le samedi dernier qu’elle ne sait pas si Nicolas a « envie » de se représenter en 2022. Mais elle concède cependant : « Ce qui est sûr, c’est que le candidat de la droite devra avoir des qualités qu’a démontrées Nicolas Sarkozy : le leadership, l’autorité, la vision et l’expérience. »