Nagui, animateur emblématique de France 2, est l’objet d’une rumeur folle ! En effet, il est accusé d’avoir perpétré la vague de mutilations sur chevaux dans plusieurs régions de France.

Une rumeur hallucinante

Nagui ne s’attendait sûrement pas à ce qu’allait lui expliquer une de ses chroniqueuses lors dans son émission de radio La bande originale, sur France Inter. L’humoriste belge Fanny Ruwet a ainsi « vanné » Nagui sur le fait qu’il était l’auteur des horribles mutilations qui ont été faites sur plusieurs chevaux à travers la France. Une affaire grave qui fait toujours lieu une enquête est en cours. Gérald Darmanin, le Ministre de l’Intérieur, a lui-même communiqué sur le sujet via Twitter, expliquant qu’un numéro vert, « destiné à tous les propriétaires de chevaux », avait été instauré par l’Etat. Mais si le sujet est très délicat et bouleverse les Français, certains auraient, selon eux, trouvé l’auteur des faits : l’animateur Nagui !

Nagui n’y comprend rien


Tout serait parti d’un mème (phénomène repris et décliné en masse sur Internet, ndlr), qui a fait monter Nagui dans les sujets Tendances du réseau social Twitter. Certains se sont amusés à surfer sur le #Nagui pour lui faire porter le chapeau concernant l’actualité des chevaux. Puis, les trois mots « chevaux », Nagui » et « mutilation » ont peu à peu été associés, allant jusqu’à faire naître le doute dans certains esprits. La chroniqueuse Fanny Ruwet s’est donc sentie « obligée d’en faire son sujet de chronique » tellement cette actualité lui a semblé absurde. « Je ne comprends rien », a avoué Nagui lorsqu’elle a commencé à évoquer le sujet.

« Je n’ai aucune idée d’où c’est parti, mais plein de gens ont commencé à dire que c’était toi le mystérieux gars qui mutilait des chevaux » a expliqué Fanny Ruwet. « Où est la vanne ?  » s’interroge Nagui. « La vanne, c’est l’absurdité ». Nagui s’est alors estimé « super trop vieux » pour voir où elle voulait en venir et s’est senti « soulagé ». La jeune femme lui a souhaité, toujours avec humour, d’avoir une « une meilleure défense devant le juge » !