Le 12 juillet dernier, Benjamin Keough, petit-fils d’Elvis Presley, était retrouvé mort chez lui. Le jeune homme de 27 ans s’est tiré une balle dans la bouche. Un drame dont peine à se remettre son entourage parmi lequel sa grand-mère Priscilla Presley.

Le 12 juillet dernier était une journée bien noire pour les célébrités. Alors que John Travolta annonçait le décès de son épouse Kelly Preston, emportée par un cancer du sein, le clan Presley vivait lui aussi l’une des pires de sa vie. Benjamin Keough, petit-fils d’Elvis Presley, était retrouvé mort à son domicile du quartier de Calabasas en Californie. Le jeune homme de 27 ans s’est suicidé en se tirant une balle dans la bouche. Les messages d’hommage affluent depuis l’annonce de la mauvaise nouvelle et les langues des proches se délient. Après que sa sœur Riley et sa petite-amie Dina Pino, c’est au tour de sa grand-mère Priscilla Presley de sortir du silence.

« Le choc »

C’est par le biais de sa page Facebook que l’ex-femme d’Elvis Presley s’est exprimée pour la première fois sur la mort de son petit-fils. Elle en a profité pour donner, au passage, des nouvelles de sa fille Lisa Marie Presley, qui n’est autre que la mère de Benjamin Keough : « Je pense à ma fille, Lisa Marie Presley, et à la douleur qu’elle endure, car elle était une mère très dévouée. Le père de Ben, Danny, est complètement perdu. Ben était son fils unique ». S’ils restent forts pour les frère et sœur de Benjamin, se maintenir debout n’en est pas moins difficile : « Ce sont certains des jours les plus sombres de la vie de ma famille, explique Priscilla Presley. Le choc de la perte de Ben a été dévastateur. Essayer de rassembler toutes les pièces de toutes les possibilités de pourquoi il a fait ça a pénétré mon âme. Tous les jours, je me réveille, je prie pour que cela s’améliore ». C’est par un message directement adressé à son défunt petit-fils qu’elle a terminé : « Repose en paix Ben, tu étais aimé ». Des mots déchirants.