Anaëlle Guimbi, l’une des prétendantes au titre de Miss Guadeloupe 2020 a été exclue de la compétition pour avoir posé seins nus sur des photos pour une campagne contre le cancer du sein.

Nue pour la bonne cause


Le 21 août dernier sur Facebook Live, l’élection de miss Guadeloupe 2020 a été sera diffusée sur la page de Miss France. Cette année, 6 candidates étaient en lice pour décrocher le titre : Kenza Andreze-Louison, Élodie Géli, Anaëlle Guimbi, Océane Lovinsky, Stessy Roche, et enfin, Stacie Thétis.

Toutefois, à l’étonnement général, l’une d’entre elle ne défilera finalement pas : « La candidate numéro 3 Anaëlle Guimbi est contrainte de quitter l’aventure Miss Guadeloupe 2020 pour Miss France 2021 suite à une non-conformité au Règlement de l’Élection Nationale », peut-on lire sur le compte instagram de Miss Guadeloupe, en story.

Qui est Anaëlle Guimbi ?

Anaëlle Guimbi âgée de 20 ans, qui a posé seins nus pour soutenir le combat contre le concert du seins, s’est exprimé sur cette décision fort critique sur son compte instagram avec beaucoup de maturité : « Hello tout le monde ! Malheureusement, cette magnifique aventure qu’est Miss Guadeloupe s’arrête ici pour moi. En effet, les photos que vous voyez s’avèrent être contraire aux valeurs de Miss France.

Les règles sont ce qu’elles sont, je m’incline, mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein. Je ne vous remercierai jamais assez pour tout le soutien et l’amour que vous m’avez apporté ces derniers jours. J’aurais vécu cette aventure pleinement, mon seul regret sera de ne pas avoir pu participer au show et par la même occasion vous montrer à tous que vous aviez raison de me soutenir. »

Pas le moins du monde rancunière, Anaëlle Guimbi poursuit : « Je souhaite bonne chance à toutes mes copines d’aventure, on forme une super belle équipe et je suis heureuse d’avoir pu faire d’aussi belles rencontres. Merci pour tout les filles ! Je reste persuadée que la meilleure représentera avec succès notre belle Guadeloupe ! Merci au comité Miss Guadeloupe, cette aventure humaine m’aura beaucoup apporté sur tous les plans ! »

Miss France s’explique

Face à l’avalanche de critique sur la toile, Sylvie Tellier, présidente du comité Miss France s’est justifiée à un journaliste de l’AFP : « Le comité Miss Guadeloupe a reçu une dénonciation concernant les photos de cette jeune femme. Et même s’il est évident que ces photos n’ont rien d’obscène ou d’érotique, nous avons appliqué le règlement pour éviter toute procédure à l’encontre de l’association de Guadeloupe », a rappelé Sylvie Tellier. « Il est évident que cette jeune femme n’a pas participé à des photos vulgaires », a-t-elle ajouté, se disant « désolée et attristée de cette situation » mais soulignant qu’aucune entorse au règlement n’était possible dans ce cas précis.