Dans le livre “La Politique malgré elle, La Jeunesse cachée de Marine Le Pen”, une de ses amies de l’époque apporte un témoignage surprenant sur leurs années folles.

La folle jeunesse de Marine Le Pen

Marine Le Pen est souvent associé à l’image de son et à ses positions extrémistes. Elle incarne pour beaucoup la rigidité et le repli identitaire. Mais qui est-elle réellement ? Quelle adolescente était-elle ? Deux journalistes des Inrockuptibles, Mathieu Dejean et David Doucet, lui ont consacré un livre, La politique malgré elle, dans lequel une de ses anciennes amies a témoigné. Ses révélations sont inattendues.
En effet, Marine Le Pen a eu une jeunesse à l’opposé de ce qu’elle prêche. “Elle était plutôt festive et pleine de vie”. Marie Herbais, son ancienne amie, a confié que la présidente du Rassemblement national adorait les virées nocturnes. « Marine a toujours aimé se pavaner dans les boîtes au milieu des célébrités. Sans doute une réaction à l’éducation assez rustique qu’elle a reçue » , a-t-elle relaté.

Une fêtarde sans pareille

Marine Le Pen était une jeune femme sans gêne : « Quand nous sortions ensemble, des petites stars de la radio ou de la télé essayaient de lui payer du champagne. Des mecs lui caressaient les cuisses devant tout le monde, mais elle n’était pas gênée. Elle était dans l’ultra consommation ».
Cette ultra-consommation concernait également l’alcool : elle pouvait siffler « d’une traite des coupes de champagne » . Quand elle était en forme, Marine Le Pen enflammait aussi le dance floor « sur des rythmes érogènes ». selon son amie. Marie Herbais explique qu’elle avait vraiment une image de jeune femme « cool et marrante » . Alors méfiez-vous des apparences !