Loana et son ex Fred Cauvin continuent de faire parler d’eux. Dans un nouveau rebondissement, l’ancienne star de télé-réalité est à nouveau visée par une plainte déposée par son ex qu’elle a accusé de violences conjugales le mois dernier.

« Je l’ai giflée »

Le 17 septembre dernier, Loana disait sur son compte Instagram, photos d’ecchymoses à l’appui, avoir été frappée par Fred Cauvin durant quatre heures, sans aucune aide de ses voisins malgré ses cris et les « fenêtres ouvertes ». Elle confiait n’avoir « jamais vécu une telle violence ». L’homme qu’elle accusait avait le jour-même porté plainte contre elle pour « diffamation ». Il reconnaissait, auprès de Purepeople, avoir levé la main sur elle en février dernier : « Je l’ai giflée parce qu’elle était vraiment excessive, impulsive. Alors oui, il y a une gifle qui est partie. Mais c’est la seule et unique fois depuis 2013 que j’ai levé la main sur elle ». Avant d’être invité sur le plateau de Touche pas à mon poste !, où il avait réitéré ses propos, non sans choquer les chroniqueurs.

Une tribune médiatique à laquelle Loana avait vivement réagi : « C’est exactement ce qu’il voulait… Etre connu par n’importe quel moyen et vous l’y aidez.. Même s’il fallait me frapper des heures pour y arriver… », écrivait-elle alors sur Instagram. Quelques jours plus tard, elle posait topless et qualifiait Fred Cauvin de « diable », « hypocrite », « magicien », « pervers narcissique », « manipulateur » et « usurpateur », avant de dévoiler un cliché sur lequel il aurait été sous l’emprise de la drogue.

Fred Cauvin dépose une seconde plainte