Laurence Boccolini a fait son choix ! Ultime surprise en cet été dans le monde télévisuel français, l’énigmatique présentatrice de l’émission mythique « Maillon faible », de 2001 à 2007, quitte la chaîne TF1 pour rallier sa concurrente France 2 où elle est censée ressusciter, à la rentrée, la fameuse émission « Mot de passe », animée entre 2009 et 2016, par Patrick Sabatier.

Laurence Boccolini n’aime pas se tourner les pouces

Après près de vingt années au service de TF1, cette démarche semble correspondre à un ras-le-bol de la part de la célèbre présentatrice vis-à-vis de la chaîne qui a fait sa gloire dans le petit écran. D’ailleurs n’a-t-elle pas déclaré à ce propos, « Je n’ai plus de contrat d’exclusivité avec TFI. Je déteste être payée à ne rien faire. Ne pas travailler, c’est dur à vivre ».

Abondant dans le même sens, cette ancienne standardiste de RTL a décrit avec ironie cette traversée du désert qu’elle a parcouru, en confiant à Paris-Match « Ça n’a pas été la période désertique qu’on peut s’imaginer quand le téléphone ne sonne plus du tout ».

Explorer de nouveaux horizons

Dans son imaginaire, cette situation est devenue intenable.  Ce qui l’a amenée à s’éloigner de la chaîne qui l’avait adoptée à ses débuts. Son propos sur ce sujet renseigne bien sur son marasme « Je suis libre, je n’ai plus de contrat d’exclu ».

Présentatrice vedette à TF1 et fort admirée pour ses prestations où elle allie humour et flegme, Boccolini a su manier entre ces deux qualités qui ont fait sa singularité et l’ont propulsé au rang de présentatrice vedette de la télévision française, à l’image des émissions « Maillon faible » et « Money Drop » qu’elle a animé entre 2011 et 2017.

Depuis, elle virevolte entre plusieurs émissions qui ont effiloché son envie de demeurer à TF1. Pour s’occuper entre-temps, elle a effectué un court passage par Europe 1, avant d’accompagner Christophe Dechavanne dans l’émission ressuscitée « Je suis une célébrité, sortez-moi de là ! ». Pour finir, elle a dirigé avec tact l’émission « Grand Concours ».

Sa perte de poids en 2018, a fait couler beaucoup d’encre tant elle l’a transformée physiquement auprès d’un public qui s’était habitué à une silhouette dodue et pleine de rondeurs.