Le cadet Prince Andrew, fils de la reine Elizabeth II aurait déclaré être très anxieux pour témoigner auprès de la justice américaine dans le cadre de l’affaire du présumé « meutre » de Jeffrey Epstein. La reine aurait un lien avec cette affaire.

Le multimillionnaire aurait en effet, été assassiné selon les affirmations du National Enquirer . Epstein, emprisonné en 2009 pour « trafic de mineurs » et d’autres chefs d’inculpations a été retrouvé pendu dans sa cellule ce qui a provoqué alors l’ouverture de deux enquêtes visant le « suicide apparent ».

Ce dernier, était cependant sous haute surveillance ce qui augmente les soupçons quant aux services secrets britanniques ainsi que leur implication dans la disparition du prisonnier.

Dû a la crise sanitaire, la reine Elizabeth II était confinée dans son palais de Windsor ce qui éveilla ses craintes quant à Jeffrey Epstein qui pourrait coopérer et mettre en place une entente avec les autorités américaines.

Ainsi, la mort d’Epstein ne serait que la mise en scène d’un meurtre en suicide. Et une source affirmerait que « La CIA sait que la Reine possède un motif très sérieux pour ordonner sa mort ».