Joe Biden, candidat démocrate à la maison blanche porte son choix sur Kamala Harris sénatrice de la Californie pour être son colistière aux élections présidentielles des Etats-Unis. Les élections sont prévues pour le mois d’octobre prochain.

Une déclaration inattendue, Kamala une alliée puissante

“J’ai le grand honneur d’annoncer que j’ai choisi Kamala Harris, une combattante intrépide pour les plus faibles, et l’une des meilleurs fonctionnaires du pays – en tant que colistière”, a annoncé l’ancien vice-président sur son compte Twitter.
“À l’époque où Kamala était procureure générale, elle travaillait en étroite collaboration avec Beau (ndlr: le fils décédé de Joe Biden). Je les ai regardés s’attaquer aux grandes banques, promouvoir les travailleurs et protéger les femmes et les enfants contre les abus. J’étais fier alors, et je suis fier maintenant de l’avoir comme partenaire dans cette campagne”, a –t’il ajouté plus loin le candidat démocrate à la Maison Blanche.

Trump pas content

Cependant, Harris devient la 3ème femme à être colistière d’un candidat à la maison Blanche. Kamala est une sénatrice noire américaine de 55 ans. Elle est susceptible de devenir la vice-présidente de la première puissance mondiale en cas de victoire de Joe Biden aux élections de novembre prochain.

En effet, Kamala était l’opposante de Joe lors des primaires de leur parti. Elle fini par lâchée à cause du manque de moyens financiers. Pourtant, elle était bien partie pour être en tête de liste surtout au moment des revendications contre le racisme secouent les Etats-Unis depuis le décès de George Floyd. C’est donc un lieur d’espoir pour la population noire qui se sent martyrisée et oppressée. Un choix qui pourrait profiter à Joe Biden Alors, des membres du parti ont réclamés une sélection d’une femme noire pour seconder Joe Biden. Mme Kamala Harris était procureur général de San Francisco en suite de l’état de Californie entre 2011 et 2017.