Dans un entretien donné à Sud-Ouest, l’actrice se livre sur un trouble neurologique qui l’handicape depuis des années.

En effet, la belle blonde est atteinte de dyslexie, un trouble qui a fallu lui coûter de nombreux rôles au cinéma et au théâtre. Julie Gayet avoue qu’au début, elle mettait ses troubles sur le compte de la maladresse. Explications.

L’actrice avoue qu’elle a dû travailler ses rôles d’abord à ‘l’oreille’, c’est à dire apprenant et mémorisant ses répliques à travers une autre personne. « Je suis dysléxique » explique t-elle au magazine Gala, « c’est un trouble qui me suit depuis l’école, mais j’apprend à vivre avec ».

Mais en même temps, ce trouble lui a permis de trouver les planches du théâtre et de la comédie. Elle avoue même qu’elle avait un autre rêve que d’être comédienne.

C’est celui d’être chanteuse lyrique. Julie Gayet a révélé que son trouble neurologique lui a permis de comprendre et maitriser la musicalité des mots et donc de comprendre mieux la musique.

Elle a d’ailleurs suivi des cours de chant-lyrique pendant 3 heures par jour afin de mieux dompter son handicap.