Juan Carlos, l’ancien souverain de l’Espagne a posé ses valises à Abu Dhabi pour son exil. Il aurait été vu dans un palace de haut standing.

Ce n’est pas sur île mais au bout milieu du désert qu’il s’est caché

Juan Carlos accusé de corruption décide de partir de l’Espagne le 03 août passé Sous pression de son fils Felipe actuel roi. Face à tous ces faits qui sont lourds à gérer, l’ex Roi a préféré se retirer afin de permettre au Roi Felipe VI de diriger facilement le royaume. Cependant, les medias espagnoles font mains et pieds pour découvrir la destination de Carlos gardée secrète. Certains évoquaient un refuge au Portugal ou en République dominicaine alors qu’il n’en était rien de tout ça. Juan aurait posé ces valises à Abu Dhabi d’après le journal espagnol ABC.
Carlos quitte le pays sans son épouse la reine Sofia. Elle n’a pas voulue suivre son époux qui a été vu à sa descente de l’avion par un média Nius. L’ex souverain poursuit son voyage à bord d’un hélicoptère pour atterrir à Emirates Palace Hotel, un établissement haut standing. Notons que les chambres dans cet établissement sont comprises entre 1000 et 10.000 Euros la nuit. L’ex souverain n’est pas sorti de sa chambre début son arrivée à cause des chaleurs exagérées. “Nous n’avons pas de client VIP” Ce qui sort de l’établissement.

Juan Carlos ami de la monarchie saoudienne

L’ancien souverain a quitté la ville de Vigo en Galice au nord-est de l’Espagne dans un jet privée, en compagnie d’un conseiller et quatre gardes de corps. Juan aurait atterri un peu plus tard à dans un aéroport d’affaires de la capitale des Emirats Arabes Unis. L’ancien souverain a toujours entretenu de bonnes relations avec la monarchie du golfe. Au mois de mars dernier, La tribune du Genève soulignait l’histoire d’un dépôt de 100 millions de Dollar que Juan aurait reçu sur son compte en Suisse. Cette affirmation avait été presque confirmée par son fils l’actuel souverain d’Espagne qui décide alors de lui confisquer sa dotation annuelle de 194.000 Euros.