Le lundi 17 août dernier, la maison royale espagnole a annoncée que l’ancien roi Juan Carlos se serait exilé aux Emirats Arabe Unis. D’après les informations recueilli, Juan Carlos occuperait une suite dans un hôtel de luxe à Abou Dhabi.

Une escapade qui a choqué le monde

En effet, le 03 août dernier, Juan Carlos a quitté son pays pour une destination qui était inconnue de tous au départ. Chacun imaginait sa destination d’où le Portugal, la République Dominicaine et aussi la France avaient été cités. Mais, contre toute attente, c’est aux Emirats Arabe Unis que le fuyard a posé ses valises. Il « s’est rendu aux Émirats Arabes Unis le 3 août et y est toujours », selon le porte-parole de famille royale le 17 août dernier. Cependant, une information capitale mais officieuse attire notre attention sur le coût très élevé de la suite de l’ancien souverain âgé de 82 ans.

Juan vit donc un exil de luxe alors qu’il est poursuivit pour corruption et fraude. Selon le journal ABC, Juan Carlos aurait quitté l’Espagne à bord de son avion privé. A son arrivée à Abu Dhabi, Juan se serait dirigé vers l’hôtel Emirates Palace. Un établissement de haut standing appartenant au gouvernement dont le coût de la suite est au tour de 11000 euros la nuit nous dit le Guardian. La facture sera en fonction de sa durée dans l’établissement.

Juan Carlos annonce son départ à son fils via une lettre

Felipe, l’actuel roi d’Espagne avait renoncé à l’héritage de son père au mois de mars dernier. Il avait aussi révélé qu’une grosse somme d’argent était en cours de dépôt sur le compte de son père. Cette somme proviendrait d’un compte secret lié à l’Arabie Saoudite. Suite à tout ceci, Juan a adressé à son fils une lettre annonçant son départ pour « des répercussions publiques que certains événements qui se sont passés dans sa vie privée ont générées ».