Il semblerait qu’Angelina Jolie ait tenté de mettre en garde son ami Johnny Depp avant son mariage avec l’actrice Amber Heard. Elle lui aurait prédit qu’il allait s’agir de « la connerie de sa vie ». Force est de constater que l’ex-femme de Brad Pitt avait vu juste.

Angelina Jolie et Johnny Depp se sont rencontrés en 2010 sur le tournage de The Tourist. Complices, les deux acteurs sont devenus amis par la suite, au point qu’une rumeur leur prêtait une relation au moment du divorce d’Angelina Jolie et Brad Pitt. Mais leurs liens sont strictement amicaux et c’est dans un soucis de protection envers son ami que cette dernière lui avait part de son mauvais pressentiment.

Angelina Jolie jugeait la jeune actrice malhonnête et craignait que celle-ci ne profite d’un instant de faiblesse de l’acteur, en proie à la crise de la cinquantaine et fraichement divorcé de Vanessa Paradis, avec laquelle il fut marié 14 ans. Une intuition lui faisait dire qu’Amber Heard était carriériste et opportuniste. Le signal le plus alarmant pour Angelina Jolie fût le fait que l’actrice d’Aquaman accepte de se marier avec Johnny Depp sans contrat de mariage :  » par amour ». Or, l’absence de contrat ne protégeait pas l’acteur en cas de divorce. Un divorce arrivé plus tôt que les protagonistes ne l’auraient crû…

Les révélations sordides du procès de Johnny Depp contre le Sun

Mariés en 2015 lors d’une cérémonie intime avec la famille et les proches à Caye Little Hall’s Pond (l’île que l’acteur s’est offert en 2004), Johnny Depp et Amber Heard avaient fini par divorcer à l’amiable. L’acteur avait accepté de verser 7 millions de dollars à son ex-femme comme le révélait à l’époque un communiqué commun, dans lequel les anciens époux confirmaient le caractère passionnel de leur relation.

Une passion destructrice puisqu’à l’époque les deux anciens conjoints s’insultaient par média interposé. Le Sun notamment avait repris les accusations de violences conjugales d’Amber Heard contre son ex-mari et avait qualifié l’acteur de « batteur de femmes« . C’est pour laver son nom que l’interprète de pirate des Caraïbes a intenté un procès au journal. Un procès nourri de révélations sordides et glauques: mensonges, violences, étron laissé sur le lit…la liste des détails intimes est longue. Si le jugement sera rendu ultérieurement, Johnny Depp remet déjà le couvert. Il a porté plainte contre son ex-compagne pour diffamation et lui réclame 50 millions de dollars pour dommages et intérêts. En janvier 2021, ces deux-là se retrouveront donc lors d’un nouveau procès.