Les faits se sont déroulés en Turquie. Une WAG aurait tenté de faire assassiner son mari qui venait de demander le divorce après l’avoir surpris avec son amant.

« Elle m’a demandé de le tuer, mais j’ai refusé »

Yagmur Asik, 27 ans, aurait payé un tueur à gages un million de livres sterling pour assassiner l’ancien international turc Emre Asik. En effet, d’après les premiers éléments de l’enquête, c’est son amant, Erdi Sungur, qui aurait contacté un tueur à gage. « J’ai eu une liaison avec Yagmur, a-t-il confié aux policiers. « Elle ne pensait qu’à hériter de la fortune qu’après la mort d’Emre Asik. Elle m’a demandé de le tuer, mais j’ai refusé ». Les documents affirment que Yagmur Asik a fourni une arme à l’assassin et a même tenté d’aider à trouver un moyen de se débarrasser du corps.

Toutefois, le tueur à gages a changé de plan et à tout révéler à l’ancien footballeur. En attendant d’être jugés pour tentative de meurtre, l’ex femme et son amant sont détenus en Turquie. Le tueur à gage a également été arrêté.

« Je ne veux plus jamais la voir »


D’après Emre Asik, c’est en réalité l’amant de son épouse qui l’a prévenu de ses plans : « Il a dit à mon avocat que le tueur à gages me tuerait dans deux jours. Je suis inquiet de cette situation. Je pense que je ne suis pas en sécurité ».

« Yagmur est ma femme depuis six ans, nous avons trois enfants. Nous sommes en instance de divorce depuis plus de deux ans, a réagi l’ex-footballeur. J’ai la garde temporaire de nos enfants. Je ne veux plus jamais la voir. Le 25 février 2018, elle a fait une descente à mon travail pour me menacer. Et le 27 septembre, mon avocate m’a prévenu qu’elle tentait de me faire assassiner. Elle a embauché un tueur à gage, lui a donné de l’argent pour m’assassiner. » L’amant de l’épouse du footballeur aurait joint son conseil pour le prévenir que « ce travail sera fait dans deux jours ».