Emmanuel Macron à une nouvelle mission en top priorité : Trouver la taupe présente dans son équipe. Le Président de la République est « furieux » que ses propos soient révélés immédiatement à la presse. Dorénavant, Macron met tout en oeuvre pour trouver le coupable.

« Furieux », Emmanuel Macron cherche la taupe

À la suite du conseil de défense tenu le 11 septembre, la majorité des informations évoquées se retrouve dans la presse au lieu de rester secrètes. Aucun doute pour Emmanuel Macron : il y a une taupe parmi les membres de la majorité présidentielle. « Furieux », le Président compte bien trouver « la personne qui a fait cela », dévoile l’Express.

En effet, les sujets évoqués lors de ce conseil restent sensibles et ne sont pas faits pour être rapportés dans la presse. Le conseil doit prendre des décisions souvent difficiles avant de devoir les annoncer comme il se doit aux Français. Ce cheminement est perturbé par une personne trop bavarde. En cause, les mauvaises décisions prises pour faire face au Coronavirus, une communication confuse ainsi que la question des tests.

Très contrarié par le retour de la Covid-19

Pour éviter ce cas de figure, Emmanuel Macron dirige d’une main de fer sa communication et a ordonné le 17 septembre aux ministres de garder le silence sur le projet de loi destiné à lutter contre le séparatisme. Un directeur du cabinet se confie sur cette nouvelle règle dans Le Parisien : «On ferme notre gueule… Macron exige le silence radio des ministres et des collaborateurs pour éviter les fuites ».

Cette affaire rajoute du stress au Président déjà bien contrarié par le retour du Coronavirus en France. Selon l’équipe du Parisien, « il était grognon » par rapport au manque d’implication de certains de ses collaborateurs, dévoile Gala.