Emmanuel Macron a renoncé à la paternité

Ensemble depuis plus de vingt ans, Emmanuel et Brigitte Macron ont fait le choix de ne pas avoir d’enfants. Un sujet encore tabou pour certains, sur lequel le président se livre à cœur ouvert.
Tombés éperdument amoureux l’un de l’autre en 1993, Emmanuel et Brigitte Macron sont toujours aussi complices. Le couple, qui a dû faire face à de nombreuses critiques en raison de sa différence d’âge, n’a jamais prêté attention aux médisants. Dès leur première rencontre, ils ont su qu’ils finiraient ensemble, qu’importe les attaques ou les sacrifices. Emmanuel Macron, encore lycéen, n’hésitera d’ailleurs pas à renoncer à la paternité par amour pour celle qu’il épousera en 2006.

Face à face avec  la presse

Interrogé à ce sujet dans l’émission Au tableau, diffusée sur C8 en mars 2017, le président, alors candidat à la présidentielle, expliquait alors : « C’est un choix que j’ai fait. Brigitte, ma femme, avait trois enfants. Il y en a qui étaient grands quand je l’ai connue, d’autres plus petits », et de poursuivre, « On s’est posé la question. Moi j’ai considéré que le plus important était qu’on élève bien les enfants, qu’on les aime. Et puis j’ai sept petits-enfants ».

« Je n’ai pas eu besoin que ce soit mes enfants sur le plan biologique »

« Il y a plein de familles différentes aujourd’hui (…) Ce qui compte c’est que ce soit à chaque fois un projet d’amour, qu’il y ait un projet de vie », précisait alors Emmanuel Macron qui estime qu’avoir des enfants « aurait été un choix un peu égoïste » de leur part. Alors que la Première dame avait déjà donné naissance à trois enfants du temps de son mariage avec le banquier André-Louis Auzière, Emmanuel Macron assure les aimer comme si il s’agissait des siens, et de justifier sa décision au micro de Jean-Jacques Bourdin : « C’est un choix que l’on a assumé, que j’ai dû faire très jeune étant donné la différence d’âge. Je n’ai pas eu besoin que ce soit mes enfants et mes petits-enfants sur le plan biologique pour leur donner autant d’amour que je leur donne ».