« Le temps apaise les choses. Mon métier me permet, depuis toujours, d’évacuer les choses. Toutes les formes artistiques ont un côté thérapeutique. On dit des choses qu’on n’ose pas dire dans la vie par pudeur ou par peur de blesser (…) Moi, la musique, c’est mon langage », confiait-il à propos de son deuil.