Accusation de viol, Cristiano Ronaldo ne s’en sort pas

Accusé de viol par Kathryn Mayorga, pour des faits qui datent de 2009. Cristiano Ronaldo pensait l’affaire terminée lorsque la justice américaine avait renoncé aux poursuites. Mais la victime n’en a pas terminé avec la star du ballon rond.

L’affaire de viol prend de l’ampleur, mais Ronaldo retrouve le terrain

Pas de trêve pour Cristiano Ronaldo. Pendant que sa sélection se prépare à affronter l’équipe de France dimanche soir en Ligue des Nations. Le Portugais voit de nouveau son nom cité dans la presse à scandale. En cause, l’accusation de viol de l’Américaine Kathryn Mayorga qui affirme que l’attaquant de la Juventus Turin l’a violée dans une chambre d’hôtel à Las Vegas en 2009. Depuis, la justice locale, faute de preuves, a renoncé aux poursuites. Sans doute pour le plus grand soulagement de CR7 qui pensait en avoir terminé avec cette histoire. Mais c’était sans compter sur la persévérance de la supposée victime.

un compromis contesté

Car selon les informations d’Associated Press, une juge des Etats-Unis est maintenant chargée d’enquêter sur l’accord passé entre les deux parties. En effet, Cristiano Ronaldo et ses avocats avaient dans un premier temps offert 340 000 euros à Kathryn Mayorga pour son silence. Une proposition acceptée en 2010, et désormais contestée. Le clan de l’ancienne mannequin considère que cette dernière n’était pas en état psychologique de signer un tel accord de confidentialité à cause du traumatisme subi et des difficultés d’apprentissage rencontrées pendant sa jeunesse. Des arguments qui, s’ils étaient validés par la juge, pourraient lui permettre de renégocier l’accord puisqu’elle réclamerait 170 000 euros de plus. En revanche, l’affaire ne sera pas rejugée.