Le préfet de police de Paris Didier Lallement et la maire de Paris Anne Hidalgo tenaient ce lundi 5 octobre une conférence de presse à la suite du placement de Paris en « état d’alerte maximale » à la Covid-19.

Le Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a affirmé ce mardi sa « confiance » au préfet de police de Paris Didier Lallement

Paris, le Val-de-Marne, les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis ont été placés en « état d’alerte maximale » à la Covid-19 ce dimanche 4 octobre. Au lendemain de cette annonce, le préfet de police de Paris Didier Lallement, le préfet de région Marc Guillaume et la maire de Paris Anne Hidalgo ont tenu une conférence de presse.

Une Alerte Rouge

A compter de mardi 6 octobre, les bars devront être fermés, les restaurants (dont l’activité principale est la vente d’alimentation) pourront rester ouverts sous respect d’un protocole sanitaire dévoilé dans la journée. La vente à emporter d’alcool et la consommation d’alcool sur la voie publiques restent interdites après 22 heures. Les soirées étudiantes sont interdites. Les cérémonies de mariage peuvent avoir lieu, mais les fêtes dans les établissements recevant du public ne sont pas autorisés.

Les clubs de jeu, salles de danse et salles de jeu seront fermées. Les foires et salons et les événements se tenant sous de grandes tentes et chapiteaux sont interdits, ce qui concerne notamment les cirques ou des congrès professionnels.

Les piscines fermées, mais accessibles aux mineurs

Les événements de plus de 1.000 personnes restent interdits, comme les rassemblements de plus de 10 personnes sont la voie publique. Les manifestations revendicatives pourront se produire, comme les cérémonies funéraires dans les cimetières. Les distributions alimentaires et les aides aux plus modestes ne sont pas concernés.

Les gymnases, salles polyvalentes et piscines seront fermés. Ils pourront toutefois accueillir des mineurs dans un cadre scolaire, associatif ou privé. Les clubs de sport et de fitness restent fermés. Tous les équipements de plein-air, comme les stades pourront rester ouverts moins de 1.000 personnes et 50 % de leur capacité maximale.

Les commerces aussi

Les centres commerciaux pourront accueillir au maximum un client pour 4 mètres carrés. Les lieux culturels, cinémas et musées, resteront ouverts. Les entreprises et administrations sont incitées à recourir au télétravail.

Des visites sur rendez-vous dans les Ehpad
Dans les Ehpad, les visites ne seront organisées que sur rendez-vous. Avec au maximum deux personnes, si possible dans un espace dédié. Les Ehpad doivent garantir cette possibilité le week-end et hors-journée. En cas de non-respect des gestes barrière, les visites seront annulées. Les sorties collectives sont annulées. Les accueils de jour sans entrée séparée vont fermer.

50 % d’accueil dans les universités
Les « chiffres sont en baisse » dans les universités, selon le recteur de la région Île-de-France, Christophe Kerrero. « Une part de présence en cours sont indispensable », a-t-il estimé. La capacité d’accueil sera limitée à 50 % dans tous les lieux universitaires : amphithéâtres, salles de classe et lieu de restauration. Les cours à distance seront développés.

coronavirus : Un taux d’incidence trop élevé

Le président de l’Agence régionale de la santé (ARS) d’Île-de-France Aurélien Rousseau a expliqué que le taux d’incidence était supérieur à 160 cas pour 100.000 personnes, et de 500 cas pour 100.000 pour les 20-30 ans. Il est supérieur à 110 pour 100.000 pour les plus de 65 ans. Le taux de patients Covid-19 en réanimation a dépassé 36 % ce dimanche 4 octobre.