Quand Michou est décédé, il n’a laissé aucune directive concernant ses volontés sur son héritage. Ainsi, Catherine, sa nièce a pris la charge de gérer ses biens ainsi que de prendre des décisions qui ne sont pas toujours faciles…

Le 26 Janvier 2020 s’éteignait Michou laissant derrière lui son illustre cabaret ainsi qu’une dizaine de personnes qui y travaillent sans relâche. Alors que dans un premier temps, Michou avait demandé à travers un courrier que le cabaret soit fermé, un plus récent courrier a été retrouvé où Michou demande que le cabaret de Montmartre reste ouvert après sa mort.

A la découverte du testament chez le notaire, les proches de Michou se sont étonnés de ne voir aucune volonté, et c’est donc sa nièce qui a dû assumer l’héritage de Michou et continuer à faire tourner la machine du cabaret. Mais cela n’a pas été chose facile.

La nièce de Michou, Catherine Catty a dû d’abord s’assurer que aucun enfant caché de Michou n’allait venir réclamer une part d’héritage en faisant des tests ADN. « Il fallait éliminer tous soupçons », dit-elle au magazine Closer.

Mais l’établissement a dû fermer pour cause de pandémie de coronavirus et Catherine a été dans l’obligation d’organiser une vente aux enchères pour payer les factures. « Il a fallu d’abord sauver le cabaret, et on a pas eu d’autres choix » ; a t-elle dit.