Le 04 août dernier, un terrible drame s’était produit au port de la capitale Libanaise. En effet, deux explosions ont eu lieu ce jour-là faisant de nombreux dégâts matériels et humains. Parmi les victimes on dénombre 95 ressortissants français dont 2 morts et 93 blessés selon la presse française.

Beyrouth : Bilan des pertes extrêmement lourd

Le dernier communiqué fait par le parquet de Paris faisait état d’un mort et environ 40 blessés de nationalité française.
En effet, dès l’annonce du premier décès d’un ressortissant français, le parquet de Paris avait démarré des recherches pour “blessures involontaires” à des faits “d’homicides involontaires”.
Le pôle accident collectif du parquet de Paris a pris alors le devant des choses. Au titre de sa qualification concernant les actions commises à l’extérieur de la France lorsque des Français figurent sur la liste des victimes.

Une équipe de chercheurs composée des éléments de la Direction centrale de la police judiciaire a alors effectuée le déplacement afin de prendre part à l’identification des victimes. L’équipe a aussi procédée à la reconstitution des faits dans le cadre d’une coopération avec les autorités libanaises.

L’identification des victimes toujours en cours

En ce jour du vendredi, un hélicoptère aquatique de l’armée française a accosté au port de Beyrouth. Cet hélicoptère transportait 700 militaires français et une grande quantité d’aide humanitaire et matériel afin de favoriser les opérations déblaiement.

Le dimanche dernier, la France et l’ONU organisaient une réunion de vidéoconférence. Cette réunion réunissait tous les partenaires internationaux du pays endeuillé. La réunion s’est soldée par une aide d’urgence de plus de 25 millions d’Euros en faveur du Liban.
Cette explosion avait été provoquée par environ 2700 tonnes de nitrate d’ammonium. Stockée dans un entrepôt du port de la capitale libanaise, cette gosse quantité a endeuillée de nombreuses familles avec 171 morts et plus de 6500 blessés. Parmi les victimes de ses deux violentes explosions figurent des ressortissants français dont deux morts et 93 blessés.