Bernadette Chirac porte toujours la douleur de la mort de son époux. L’ancien président de la république de France est décédé il y a environ un an mais la tristesse continue de ronger son épouse. Fort heureusement, Bernadette a des personnes sur qui compter, entre autres son petit fils Rey-Chirac.

Une séparation éprouvante

En effet, le 26 septembre dernier, Bernadette Chirac plonge dans une profonde tristesse suite au décès de son époux l’ancien président de la république. Près d’un an plus tard, Bernadette n’accepte toujours pas son absence. Cependant, La dame de 87 ans évite la presse mais selon ses proches, l’ancienne première dame est très fragilisée. « Depuis la disparition de Laurence (NDLR : leur fille aînée, en 2016), Madame Chirac n’est plus la femme que les Français ont connue »confiait à nos confrères de Parisien un proche. Mais heureusement, Bernadette Chirac a peu comptée sur certaines personnes pour l’aider dans cette étape difficile. Sa fille Claude par exemple fait mains et pieds pour lui venir en aide. Elle a même décidée de f ire partir sa mère de la maison où son père est décédé afin de l’aider à surmonter la disparition de son cher époux.

Bernadette Chirac de l’aide de son petit fils Rey-Chirac

Bernadette Chirac se serait installée dans un appartement de 396 m2 au centre de Paris d’après France Dimanche. Elle y avait vécue avec l’ancien président il y a de nombreuses années. Cet appartement leur aurait été prêté par leurs amis libanais de la famille Hariri. Décision prise par Claude pour permettre à sa mère de faire plus facilement son deuil.

Par ailleurs, Claude bénéficie de l’aide de son fils Rey-Chirac pour prendre soin de sa mère. Rey-Chirac est d’une aide capitale pour sa mamie. Il était même présent à son 87ème anniversaire le 18 mai dernier. Le tout 1er qu’elle fête sans Chirac. Une raison de plus pour la plonger mais elle y est arrivée grâce à sa famille.