Augustin, un jeune homme de 17 ans a été passé à tabac au centre de Lyon, après avoir protégé des jeunes femmes harcelées par des racailles…Découvrez les détails de cet horrible incident qui s’est déroulé ce vendredi 21 août en plein centre ville et qui a mené l’hôspitalisation du jeune héro.

Le jeune Augustin se fait bastonner en plein public

Les faits se sont déroulés vendredi vers 23h  quand Augustin aurait voulu défendre des jeunes femmes agressées par un groupe d’individus au niveau du Monoprix de la place Bellecour, à deux pas de la place Antonin-Poncet.

Le jeune homme a vite été soumis à la violence des agresseurs, des « racailles » selon les termes des proches de la victime, qui étaient  cinq individus, selon les souvenirs de la victime. Dans ce quartier devenu un véritable coupe-gorge depuis de nombreux mois, « personne n’est intervenu » racontant les proches du jeune Augustin, qui est toujours à l’hôpital. Après que ce dernier, a eu deux dents cassées, une fracture de la mâchoire et pourrait subir une opération des cervicales. Des analyses médicales devaient être effectuées ce lundi.

L’enquête est ouvert

Pour le moment, le Parquet de Lyon confirme qu’une enquête pour violences volontaires commises en plein public a été ouverte et confiée au commissariat de Lyon après l’agression d’Augustin. Les parents de la victime ont déposé plainte dès dimanche auprès de la gendarmerie dont dépend leur domicile.

Dans un tweet, la conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes et candidate RN aux dernières municipales à Lyon, Agnès Marion a réagi à l’affaire : « Bravo à Augustin pour son courage qu’il paie à grand prix. Il nous rappelle que les combats que, par lâcheté, nous refusons de mener, sont autant de dangers que nos enfants devront affronter ».

Nous espérons que les mesures nécessaires seront prises pour que ces actes de violence soient sévèrement punis.