ALAIN DELON;  son état s’est empiré :

Vanessa paradis aurait fait une révélation qui pourrait réjouir l’acteur retranché à Douchy depuis son double AVC l’été dernier.

Alain Delon la maladie a pris le dessus

La chanteuse aurait fait une confidence sur l’amour de la vie d’Alain Delon, Romy scheider qu’il ne serait pas parvenu à oublier depuis son décès. Questionnée sur ses stars préférées du cinéma et de la chanson, elle en cite plusieurs dont l’amour « éternel » d’Alain Delon décédée à l’âge de 43 ans en mai 1982.

Si la première personnalité qui retient l’attention de Vanessa Paradis est Marylin Monroe, qu’elle découvre premièrement en image, avant de la retrouver « au cinéma, puis comme chanteuse », l’ancienne compagne de Johnny Depp évoque ensuite l’actrice Romy schneider dans le magazine Marie-Claire.

« Puis Romy Schneider, la Romy de César et Rosalie, qui représentait pour moi la femme absolue », explique-t-elle. Dans César et Rosalie, sorti en 1972 et réalisé par Claude Sautet, Romy Schneider donnait la réplique à Yves Montand et Sami Frey. «Un ‘‘ménage à trois’’, avec César, un parvenu hâbleur mais généreux, David, un artiste effacé assez intellectuel qui se régale de la vulnérabilité de son confident, et une Rosalie Bovarienne, partagée entre l’homme avec qui elle vit et son amour de jeunesse faisant irruption dans sa vie », explique le synopsis.

Alain Delon et Romy Schneider font partie de ces couples mythiques du cinéma français. Pourtant ils n’ont été ensemble que cinq années. Surnommés « les amants magnifiques », ils se rencontrent en 1958 et se séparent en 1964. Mais à ce qu’il semble, Alain Delon n’aurait jamais réussi à se défaire d’elle. Pour lui, elle était l’amour de sa vie.

«Je te regarde dormir, je suis auprès de toi, à ton chevet. Tu es vêtue d’une longue tunique noire et rouge, brodée sur le corsage. Ce sont des fleurs, je crois mais je ne les regarde pas. Je te dis adieu, le plus long des adieux, ma puppelée. C’est comme ça que je t’appelais. Ça voulait dire “petite poupée” en allemand», avait écrit l’acteur à sa “chère Romy” seulement quelques minutes après sa mort.

« Il a veillé durant de longues heures son cadavre. Il aurait ensuite pris trois clichés, qu’il aurait toujours dans son portefeuille », indique le site LeGossip. Romy Schneider succombait le 29 mai 1982 à la grande quantité d’alcool et de barbituriques qu’elle venait de consommer. Son compagnon de l’époque, le producteur Laurent Pétin, la retrouva inanimée. Alain Delon arrivera peu après.